Pubkom Environnement

 

1. ACTIONS MISES EN PLACE DANS NOS ATELIERS DE PRODUCTION

1.1. RÉDUCTION DU GASPILLAGE À LA SOURCE

- Fûts de 200 litres pour l’encre (réduction des déchets d’emballage, moins de perte de produit)
- Distribution automatique de l’encre en machine
- Utilisation de chiffons de location lavables pour le nettoyage des machines
- Utilisation du procédé CTP sans chimie
- Objectif «zéro papier» en interne

1.2. DÉCHETS VALORISÉS À 99%

- Cuve double coque pour les déchets liquides (solutions de rinçage des machines, de la développeuse, eau de lavage des machines)
- Benne spéciale pour la collecte des DIB (carton, plastique, métal et bois)
- Conteneurs pour les aérosols (bombes antistatique), pour les filtres à huile et pour les batteries, conteneurs étanches pour les déchets spécifiques (chiffons, plastiques et bidons souillés…)
- Compacteurs pour papier et rognes
- Matériels informatiques recyclés
- Choix des consommables en fonction de leur impact environnemental
- Utilisation d’encres à base végétale
- Suppression progressive de l’alcool isopropylique (la plupart des ateliers fonctionnent avec 0 % d’alcool)
- Absence de produits chlorés
- Référencement de fournisseurs éco-responsables
- Utilisation de toners recyclables

1.3. PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE

- Sensibilisation du personnel aux économies d’énergie
- Gestion rigoureuse de l’énergie
- Mise en place d’un système de management environnemental (ISO 14001)
- Adhésion aux principes du Pacte Mondial
- Évaluation annuelle des émissions de gaz à effet de serre (Bilan Carbone)
- Maîtrise des consommations d’eau

1.4. BONNE GESTION DES DÉCHETS

- Réduction des déchets à la source
- Recyclage des déchets de papier
- Distribution automatique de l’encre en machine (réduction des déchets d’emballage)
- Utilisation du procédé CTP sans chimie (aucun déchets liquides)
- Utilisation de chiffons de location lavables et réutilisables en machine
- Tri et valorisation des déchets
- Traitement des déchets dans des filières agréées
- Sécurisation du stockage des liquides dangereux pour prévenir les pollutions accidentelles

1.5. ACHATS RESPONSABLES

- Substitution de produits toxiques par des produits non toxiques
- Référencement de fournisseurs responsables
- Prise en compte des performances environnementales lors de l’achat d’équipements
- Suppression de l’alcool isopropylique (la plupart des ateliers fonctionnent avec 0% d’alcool)
- Utilisation d’encres à base végétale
- Choix des consommables en fonction de leur impact environnemental

1.6. GESTION RIGOUREUSE DE L’ÉNERGIE

- Récupération des calories générées par certains équipements techniques pour chauffer les ateliers
- Chauffage et climatisation des locaux assurés par pompes à chaleur
- Prise en compte des performances énergétiques des machines lors des décisions d’investissement
- Aménagement des horaires pour faciliter la mise en place du co-voiturage
- Sensibilisation du personnel aux économies d’énergie

Pubkom Environnement

 

2. CERTIFICATIONS ET LABELS

3.1. IMPRIM'VERT

Nos ateliers de production sont certifiés Imprim'Vert®. Choisir l'imprimerie Pubkom, c'est un engagement de résultat, un gage de qualité et l'assurance de respecter notre environnement de façon durable.

Le cahier des charges Imprim'Vert® est fondé sur trois critères simples :
- La bonne gestion des déchets dangereux
- La sécurisation de stockage des liquides dangereux
- La non utilisation de produits toxiques

Pubkom Environnement Imprim'Vert

3.2. ISO 9001 ET ISO 14001

La norme ISO 9001 est devenue la référence internationale des exigences en matière de management de la qualité. Cette norme repose sur un certain nombre de principes de management de la qualité, notamment une forte orientation client, la motivation et l’engagement de la direction, l’approche processus et l’amélioration continue. ISO 9001:2008 aide à s’assurer que les clients obtiennent des produits et services uniformes et de bonne qualité, avec, en retour, de belles retombées commerciales.

La norme ISO 14001 est la plus utilisée des normes de la série des normes ISO 14000 qui concernent le management environnemental. Elle repose sur le principe d’amélioration continue de la performance environnementale par la maîtrise des impacts liés à l’activité de l’entreprise.

Pubkom Environnement norme ISO

 

3.3. RBUE

Le Règlement sur le Bois de l’Union Européenne (RBUE) vise à écarter du marché communautaire le bois et les produits dérivés issus d’une récolte illégale. Il s’applique depuis le 3 mars 2013.

Ce deuxième volet du plan d’action FLEGT qui fixe des obligations aux opérateurs mettant du bois et des produits dérivés sur le marché, agit sur la demande européenne et vise à interdire au bois illégal et aux produits qui en sont dérivés l’accès au territoire européen. Il cible le secteur privé en Europe et fixe : Une obligation de traçabilité minimale pour les commerçants qui doivent pouvoir identifier leur(s) fournisseur(s) et leurs acheteurs (à l’exception des particuliers).

Le Règlement sur le bois de l’Union européenne ne crée pas de nouvelle procédure douanière. Ce règlement est entré en application le 3 mars 2013. À compter de cette date, les opérateurs qui mettent en marché du bois ou des produits dérivés sur le marché de l’UE doivent avoir mis en place un système de diligence raisonnée. Ils pourront être contrôlés, à posteriori, et devront être en capacité de présenter leurs procédures de diligence raisonnée, sous peine de sanctions pénales et administratives définies dans l’article 76 de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt. Un commerçant, au titre du RBUE, est une personne physique ou morale qui vend ou achète du bois ou des produits dérivés, déjà mis en marché sur le territoire de l’UE par un opérateur. Ils doivent se conformer à l’obligation de traçabilité minimale.

La plupart des produits contenant du bois sont concernés par le règlement, à l’exception des produits d’édition (livres, journaux, revues, etc.).

Pubkom a mis en place un Système de Diligence Raisonnée. La diligence raisonnée consiste en « un système de mesures et procédures pour réduire le plus possible le risque de mise sur le marché intérieur de bois issu d’une récolte illégale et de produits dérivés provenant de ce bois ». Les opérateurs doivent faire preuve de diligence raisonnée lorsqu'ils mettent du bois ou des produits dérivés en marché.

Pour plus d'informations : http://agriculture.gouv.fr/